L’hypnose Ericksonienne 

L’hypnose Ericksonienne 

Il arrive à tout le monde de traverser des périodes de vie plus difficiles avec l’apparition de tristesse, de colère ou de lassitude.

Généralement ce mal-être psychologique est passager et se dissipe avec le temps, mais il arrive parfois que ces émotions négatives s’installent durablement, troublant l’équilibre psychologique de la personne.

Si ce mal-être psychologique persiste, il est vivement conseillé de consulter un psychologue, un psychothérapeute ou un hypnothérapeute.

Dans cet article, nous souhaitons vous en dire plus sur l’hypnothérapie et tout particulièrement sur l’hypnose Ericksonienne qui est une méthode thérapeutique efficace. Pour la rédaction, nous nous appuierons sur le site Internet peyrega hypnose paris.

Qu’est-ce que l’hypnose Ericksonienne ?

L’hypnose Ericksonienne est une méthode d’hypnose indirecte définie par le Dr Milton Erickson, considéré comme le père de l’hypnothérapie.

En effet, ses découvertes ont influencé une grande diversité de psychothérapies et ont contribué à conceptualiser de nombreuses théories dans les domaines de la thérapie familiale (systémie) ou encore la programmation neurolinguistique (PNL).

Le Dr Erickson part du postulat de départ suivant : la suggestion indirecte par la parole pourrait amorcer un changement dans la prise en charge thérapeutique des patients.

Pendant les consultations, il utilisait des métaphores, des contradictions, des symboles ou des images pour aider les patients à appréhender leurs conflits psychiques, puis à les solutionner.

Milton Erickson souffrait également de douleurs importantes au niveau physique et psychologique, c’est ce vécu singulier qui lui a permis de se mettre à la place du patient afin de mieux comprendre la situation qu’il traverse.

Quelle différence avec la psychanalyse ?

L’hypnose Ericksonienne est considérée comme une psychothérapie brève centrée sur les difficultés psychologiques que rencontre le patient.

Contrairement à la psychanalyse introduite par Freud, Milton Erickson considère qu’il n’est pas nécessaire d’investiguer l’inconscient du patient pour amorcer un changement, l’hypnose utilise alors d’autres techniques d’induction hypnotique.

Quelles sont les techniques d’hypnothérapie Ericksonienne ?

Comme nous l’avons précisé ci-dessus, l’hypnose Ericksonienne est différente de la psychanalyse qui utilise en partie l’association libre, l’interprétation des rêves ainsi que la relation transférentielle pour diminuer les conflits intrapsychiques des patients.

Milton Erickson a développé d’autres techniques d’induction qui vont avoir une influence sur les résistances et les douleurs psychologiques des patients.

Dans cette partie, nous vous proposons un rapide descriptif de l’encouragement à la résistance, des idées d’ensemencement ou encore des techniques de soutien narcissique utilisées par l’hypnothérapeute.

Utiliser la résistance et les défenses du patient pour l’aider à changer

Il y a de nombreuses anecdotes sur la vie d’Erickson et la plus connue est sans doute celle du veau qui ne voulait pas entrer dans la grange.

Erickson était fils d’agriculteur et aidait son père à rentrer les bêtes dans la grange ; un jour un veau résista aux pressions de son père qui le tirait avec une corde.

Erickson eu l’idée d’exercer une pression opposée au niveau de sa queue en direction opposée de la grange.

Cette pression opposée annula celle exercée par le père et le veau se décida finalement à entrer dans la grange.

Le double bind

Erickson utilisa cet exemple et conceptualisa la notion de « double contrainte » ou « double bind ».

Ainsi, au lieu d’utiliser une formulation autoritaire, l’hypnose Ericksonienne est une méthode passive qui encourage le patient à parler de lui-même selon son propre rythme. A aucun moment il ne va être contraint de tout dire ou de parler de quelque chose qu’il ne souhaite pas aborder en séance.

Progressivement, les résistances se lèvent et le patient emprunte le chemin qui semble lui convenir le mieux.

Les techniques d’induction de l’hypnose Ericksonienne

L’hypnose Ericksonienne est une méthode indirecte consistant à induire des métaphores et de nouvelles pensées dans l’inconscient du patient. Pour cela, l’hypnothérapeute utilise différentes techniques langagières.

La poignée de main

Milton Erickson avait initié des techniques d’hypnose originales pour l’époque, la plus célèbre est l’induction hypnotique au moment de la poignée de main avec un patient.

Erickson avait observé que la poignée de main entre deux personnes était une norme sociale faisant partie d’un processus de transe.

En interrompant ce processus subconscient par des gestes spécifiques et des paroles passives, Erickson invitait l’esprit de ses patients à entrer dans un état psychique second utile à leur guérison thérapeutique.

D’autres techniques d’induction sont utilisées en hypnothérapie et sont largement documentées dans des revues ou des ouvrages spécialisés.

Pourquoi utiliser l’hypnose Ericksonienne ?

L’hypnose Ericksonienne est utilisée pour soulager de nombreuses pathologies mentales et physiques :

  • La dépression
  • Les comportements addictifs : addiction à des produits ou à des comportements
  • Troubles anxieux : TOC et Phobie
  • Les douleurs chroniques
  • Les états de mal-être

L’hypnose Ericksonienne est enseignée à une grande variété de professionnels qui rencontrent des personnes en souffrance : les psychologues, les psychiatres, les psychothérapeutes et les infirmières travaillant en institution.

Pour de plus amples informations sur l’hypnose Ericksonienne, nous vous invitons à consulter le site peyrega hypnose paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *