Traitement des hémorroïdes : les techniques de relaxation en complément des crèmes et médicaments

Traitement des hémorroïdes : les techniques de relaxation en complément des crèmes et médicaments

D’une manière générale, le traitement des hémorroïdes implique l’utilisation de crèmes et la prise de médicaments. Néanmoins, en plus de ces solutions traditionnelles, il est tout à fait possible de soulager une crise grâce à différents exercices de relaxation.

Les médicaments ne sont pas le seul moyen de soulager une crise hémorroïdaire

Connues depuis la nuit des temps pour leur inconfort et les douleurs quelles provoquent, les crises d’hémorroïdes sont une véritable manne financière pour lindustrie pharmaceutique.

De nombreux traitements existent. Généralement, ils remplissent leur rôle, à savoir soulager les douleurs et surtout prévenir lapparition de crises futures.

Néanmoins, des recherches récentes ont démontré l’intérêt davoir recours à des techniques de relaxation dans le cadre de troubles hémorroïdaires. Ces techniques visent notamment à détendre le sphincter anal et les muscles du plancher pelvien, afin de faciliter la défécation et ainsi éviter la constipation, lune des causes majeures dapparition des crises.

Quelques techniques de relaxation à connaître

Des crises peuvent survenir si le sphincter anal nest pas en mesure de se détendre durant les selles. Pour cette raison, il est important de détendre ce muscle. Cela passe par des exercices de respiration.

Dans le cas du sphincter, il est par exemple conseillé de placer ses mains de chaque côté de la cage thoracique et dinspirer profondément en apportant de lair à la base des poumons, tout en laissant le ventre bouger vers lavant sous leffet de cette inspiration profonde.

Expirez ensuite lentement et laissez votre cage thoracique reprendre sa position initiale.

Apprenez à détendre les muscles du plancher pelvien

La technique la plus efficace pour soulager les crises reste de détendre les muscles du plancher pelvien, cette zone quon appelle également « petit bassin ».

La meilleure position pour commencer les exercices de relaxation du plancher pelvien est de s’allonger dans une position confortable, soit sur le dos avec un oreiller sous les genoux, soit sur le côté avec un oreiller entre les cuisses.

Une fois installé, identifiez vos ouvertures pelviennes, autour de lanus, du vagin pour les femmes, et du conduit urinaire. Notez toute sensation de tension ou de crispation autour de ces ouvertures.

Essayez ensuite de relâcher et de détendre les muscles à l’intérieur et autour de vos ouvertures pelviennes. Cela permettra à votre plancher pelvien de se déplacer vers le bas et ainsi de se détendre.

Astuce : si vous ne sentez pas votre plancher pelvien, il se peut que le fait de placer votre main à l’extérieur de l’entrejambe vous aide à relâcher les muscles de la zone. Une pratique régulière vous permettra dadopter les bons réflexes au fil du temps.

Pour un effet optimal de cette technique de relaxation, combinez cette dernière avec lexercice précédent (respiration profonde et relaxation du sphincter).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *