Être en relation avec les autres

Être en relation avec les autres

Dans mon dernier article, je vous encourageais à vous entourer de personnes partageant les mêmes valeurs : repos, repos, repos ! Alors aujourd’hui je vais insister encore sur le fait d’être bien entouré et surtout, de privilégier les relations de qualité.

Il a été prouvé à maintes reprises, et pas seulement par des scientifiques, que les relations qualitatives et profondes sont une composante du bien-être et du bonheur. Vous ne pouvez pas vous en passer.

L’être humain : une créature sociale !

Nous sommes des créatures sociales qui ont besoin d’un contact direct avec un autre être humain. L’un des besoins les plus importants pour nous est l’appartenance et nous pouvons faire ou sacrifier beaucoup pour cette valeur.

Restez en contact avec les personnes avec qui vous aimez être. Parlez de choses amusantes et difficiles. Même si quelqu’un vous laisse tomber, mes calculs subjectifs montrent que c’est environ un sur dix, donc ça vaut toujours le coup. Et même cet incident avait généralement une raison pour quelque chose.

Il est important d’être dans des relations où nous ne sommes pas constamment sous le feu du jugement, où donner et recevoir. Et personne n’est une victime ou un héros.

Privilégiez les rencontres réelles aux échanges virtuels

Vous vous en doutez, mais il est préférable de privilégier des rencontres réelles plutôt que d’avoir des échanges sur les réseaux sociaux. Combien de fois par jour consultez-vous les réseaux sociaux ? Et pour quoi faire ?

Nous perdons beaucoup de temps là-bas, qui est si vieux de nous plus tard. Je vous recommande d’utiliser cette aubaine plus consciemment. Avant de prendre instinctivement le téléphone, d’ouvrir des pages magiques sur le Web, demandez-vous : qu’est-ce que cela va apporter à ma journée ?

Dois-je vraiment y aller ? Vivez la vie, mais pas sur Internet ! Prendre un livre, un vélo, parler à quelqu’un (même au téléphone), respirer, rencontrer des amis…voici des moments importants que vous devez éprouver régulièrement.

Un peu de CBD

Le CBD montre un grand potentiel comme support dans le traitement des troubles liés au bien-être. On estime que jusqu’à un quart de la population peut souffrir de dépression ou de son développement initial, alors pensez à ajouter le CBD à votre routine.

Le CBD affecte l’hippocampe dans le système limbique du cerveau. C’est un contrôleur d’émotion qui gère les sentiments de plaisir, de peur et de colère. Il contrôle également les émotions de base telles que la soif, la faim ou la libido. Le CBD stimule la croissance de nouveaux neurones dans cet organe, permettant de ressentir toutes les émotions, pas seulement les négatives.

Je vous dis cela à titre d’exemple, j’avais publié plusieurs articles sur le CBD et je trouve qu’il me parait important de rappeler ici dans cet article dédié à l’épanouissement, combien il existe de solutions pour améliorer notre bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *