Le CBD aujourd’hui

Le CBD aujourd’hui

Cela fait un moment que je n’ai pas publié d’articles sur le CBD. Je propose de revenir brièvement ce qu’est le CBD et surtout vous présentez quelques points clés sur les études menées jusqu’à maintenant.

Que peut-on dire sur le CBD ?

Le CBD est de plus en plus présent dans les médias et dans les revues scientifiques. Cela s’explique car au cours de la dernière décennie, il y a eu des augmentations notables de l’utilisation du cannabidiol (CBD) à l’échelle mondiale à des fins thérapeutiques (Organisation mondiale de la santé (Organisation mondiale de la santé (OMS) 2018 ).

Cela a suscité un intérêt considérable pour les institutions de santé mentale et pour les possibilités de traitement du stress et troubles liés à l’anxiété.

De nombreuses études scientifiques ont été mené sur des animaux, dans ces recherches il a été démontré que le CBD diminue plusieurs réponses liées à l’anxiété et au stress (Blessing et al. 2015), tandis que chez l’homme, l’effet du CBD sur le stress et l’anxiété a été quelque peu mitigé.

Une étude a révélé que le CBD avait moins d’impact sur les symptômes d’anxiété par rapport au placebo dans un échantillon d’adultes souffrant de trouble obsessionnel-compulsif (Kayser et al. 2020), d’autres recherches ont montré que le CBD réduit les effets anxiogènes induits par le THC (Zuardi et al. 1982 ) et atténue l’anxiété associée au stress social chez les individus en bonne santé (Zuardi et al. 1993 , 2017 ) et les individus souffrant de trouble d’anxiété sociale (Bergamaschi et al. 2011 ; Masataka 2019 ). Cependant, la mesure dans laquelle de tels effets anxiolytiques résultent des propriétés pharmacologiques du CBD et/ou de l’attente liée au CBD n’a jamais été systématiquement examinée.

Qu’est-ce que le cannabidiol ?

Le CBD est souvent associé au cannabis pour de nombreuses raisons que nous n’allons pas détailler ici. Le cannabis déclenche un ensemble complexe d’expériences chez l’homme, notamment l’euphorie, une sensibilité accrue à l’expérience extérieure et la relaxation.

Il a récemment été démontré que le principal composé non euphorisant et non addictif du cannabis, le cannabidiol (CBD), possède un potentiel thérapeutique considérable pour le traitement d’un large éventail de troubles tels que la douleur chronique, les nausées, l’épilepsie, la psychose et l’anxiété.

Contrairement au principal ingrédient psychoactif du cannabis, (le THC : tétrahydrocannabinol), le CBD manque de propriétés addictives et d’effets euphorisants, représentant ainsi un composé pharmacologique intéressant à étudier plus avant pour une utilité thérapeutique potentielle.

Il existe de nombreux lieux de CBD, par exemple le grossiste huile CBD.

Des recherches sur le CBD

De nombreuses études croisées et randomisées sur le CBD ont indiqué un impact sur le stress aigu, l’anxiété et les réponses de l’humeur à un facteur de stress standardisé dans un échantillon d’adultes en bonne santé.

Généralement, les chercheurs utilisent des mesures physiologiques telles que la fréquence cardiaque (FC) et la variabilité de la fréquence cardiaque (VRC) comme indices de stress et d’anxiété.

Toutefois, les études sur le CBD sont encore trop récentes pour établir des conclusions probantes sur son potentiel thérapeutique. Les législations européennes et françaises peuvent occasionner du retard et des résistances sur d’éventuelles avancées scientifiques en la matière. Toutefois, il convient de rester prudent et de prendre son temps par la suite.

Posted in CBD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *